UN Convention against Corruption Meeting Begins Today


June 21, 2010

Author: Kelley Brescia

The United Nations Convention against Corruption (UNCAC) meeting in Dakar began today and runs through Wednesday, June 23, 2010. The UNCAC, which calls for the prevention and criminalization of corruption, was formed by the United Nations General Assembly in December 2005.

To date, the convention is comprised of 145 member states and is the sole international judiciary body against corruption. International cooperation and asset recovery are other major principles of the UNCAC. “The Convention goes beyond previous instruments of this kind, criminalizing not only basic forms of corruption such as bribery and the embezzlement of public funds, but also trading in influence and the concealment and laundering of the proceeds of corruption,” according to the UNCAC website.

Leaders of the member states of the Economic Community of West African States (ECOWAS), as well as Mauritania, Morocco and Rwanda are expected to attend. Other invitees to this conference include: representatives of the commission of ECOWAS, the African Union, and other development organizations such as the United Nations Development Program and the African Development Bank. Participants will obtain elaborate regional plans of action to better coordinate members’ efforts and strengthen partnerships with international institutions and ideas on how to implement these aims sub-regionally. Member states will also be able to participate in the review process adopted at the Doha conference.

The full (French) text of the press release is provided below:

COMMUNIQUE DE PRESSE Mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la Corruption et le renforcement des capacités des Institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’Ouest. CNLCC/UNODC. Dakar, 20 juin 2010. La Présidence de la République du Sénégal et le Bureau pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (UNODC) organise du 21 au 23 juin 2010 à Hôtel Méridien un forum régional sur la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies Contre la Corruption et le renforcement des capacités des Institutions nationales de lutte contre la corruption en Afrique de l’Ouest. La corruption est identifiée comme un obstacle majeur à la promotion d’une gouvernance efficace, à la croissance économique et au développement national dans tout pays soit-il industriel ou en cours de développement. A cet égard, les Etats parties, soucieux de lutter contre ce fléau, ont négocié et adopté la Convention des Nations Unies contre la Corruption, qui est entrée en vigueur en décembre 2005 et compte aujourd’hui 145 Etats parties.

La Convention est le seul instrument international juridiquement contraignant contre la corruption et donne les armes efficaces aux Etats afin de prévenir et réprimer les actes de corruption. Sont attendus à cette rencontre de Dakar, les premiers responsables des entités nationales de lutte contre la corruption des Etats membres de la CEDEAO, ainsi que la Mauritanie, le Maroc et le Rwanda, qui feront le suivi des résolutions adoptées lors de la Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la Corruption, qui s’est tenue à Doha en novembre 2009, et des recommandations adoptées lors de la réunion de Banjul de mars 2009. Outre les Etats Membres de la CEDEAO et la Mauritanie, seront également invités à ce forum, les représentants de la Commission de la CEDEAO, de l’Union Africaine et des partenaires au développement, tels le Programme des Nations Unies pour le Développement, l’Union Européenne, la Banque Africaine de Développement, la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique et la Banque Mondiale, ainsi que les représentants de la société civile. A l’issue des travaux, les participants auront élaboré un plan d’action régional afin de mieux coordonner les efforts des Etats membres et de renforcer le partenariat avec les institutions internationales et sous régionales pour une mise en œuvre effective des Conventions des Nations Unies et de l’Union Africaine contre la Corruption et du Protocole de la CEDEAO. Les Etats parties à la Convention des Nations Unies seront également en mesure de participer aux travaux du mécanisme d’examen adopté lors de la Conférence de Doha.

www.pdf24.org    Send article as PDF   

,

  1. #1 by Anonymous on July 10, 2010 - 10:22 pm

    We, in our family, really liked + much your blog! cheers

  2. #2 by Ina on April 21, 2013 - 7:15 am

    Greetings from Carolina! I’m bored at work so I decided to browse your blog on my iphone during lunch break. I really like the knowledge you provide here and can’t wait to take
    a look when I get home. I’m amazed at how fast your blog loaded on my cell phone .. I’m not even using WIFI, just 3G
    .. Anyhow, superb blog!

(will not be published)